Image
travaux-chaudière
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 03/10/2023

Par quelle pompe à chaleur remplacer une chaudière fioul ?

Vous souhaitez vous débarrasser prochainement de votre ancienne chaudière ? Remplacer votre chaudière fioul par une pompe à chaleur présente de nombreux avantages. Découvrez-les dans cet article et retrouvez aussi toutes les aides financières accordées dans le cadre de votre changement de système de chauffage.

Jusqu'à 11 000 € de primes pour remplacer votre chaudière !  

Cumulez MaPrimeRénov' et la Prime Énergie Promee et allégez le coût de vos travaux !

Demander ma prime

Pourquoi remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur ?

À l’heure de la transition énergétique, la France a pour ambition de réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Parce qu’elles sont polluantes, les chaudières utilisant le fioul comme combustible ne seront plus commercialisées dans les années à venir. Elles sont d’ailleurs interdites dans les logements neufs depuis début 2022. Dès l'été 2022, il ne sera plus possible d'en installer une neuve dans un logement ancien. Et dans le même temps, le prix du fioul ne cesse d’augmenter.

Pour toutes ces raisons citées ci-dessus, la pompe à chaleur apparaît comme une très bonne alternative. 

La pompe à chaleur (ou PAC) est un système utilisant la chaleur contenue dans l’eau, dans l’air ou dans la terre pour assurer le chauffage (et éventuellement de production d’eau chaude sanitaire et de climatisation) de votre maison. Une PAC vient en effet transformer les calories présentes dans l’air, l’eau ou le sol en chauffage. Elle peut aussi les transformer en climatisation, on parle de pompe à chaleur réversible

Remplacer votre chaudière fioul par une pompe à chaleur vous permet de :

  • réduire votre consommation d’énergie 
  • réaliser des économies importantes sur votre facture énergétique
  • augmenter votre confort thermique 
  • participer au développement durable
  • diminuer votre empreinte carbone avec un système de chauffage moins polluant.

Bon à savoir : 

Vos économies d’énergie dépendent en grande partie de l'isolation et de la ventilation de votre logement. Il convient donc de vous assurer qu’elles sont suffisamment efficaces avant de changer votre système de chauffage.

L’isolation peut se faire par l’intérieur, par l’extérieur, par les  combles, les murs, les sols ou encore les portes et les fenêtres. Si vous renforcez l’isolation de votre logement, en plus de changer votre système de chauffage, vous allez améliorer sa performance énergétique. 

Quel type de pompe à chaleur choisir pour remplacer votre chaudière ?

Il existe différents types de pompes à chaleur. Toutes fonctionnent de manière totalement différente.

  • La pompe à chaleur air/eau capte la chaleur de l’air extérieur pour la transmettre à votre circuit de chauffage.
  • La pompe à chaleur air/air réchauffe l’air provenant de l’extérieur avant de l’intégrer dans votre habitation.
  • La pompe à chaleur géothermique puise la chaleur contenue dans la terre grâce à des capteurs disposés dans votre jardin.
  • La pompe à chaleur eau/eau récupère la chaleur dans l’eau puisée sur votre terrain.

La pompe à chaleur air/eau est généralement la solution la plus adaptée dans le cadre d’un remplacement d’une chaudière. La plupart du temps, elle peut se raccorder facilement au réseau de chauffage déjà en place.

Pour choisir la pompe à chaleur qui conviendra le mieux à vos besoins, à votre terrain et au climat de votre région, nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce dernier pourra vous aider à trouver le système le plus adapté à votre situation. Il garantit aussi votre éligibilité aux aides à la rénovation énergétique.

Vaut-il mieux remplacer totalement votre chaudière ou continuer à l'utiliser ?

En sachant que l’installation de chaudières au fioul est bientôt interdite dans tous les logements, on peut se demander quelle est la marche à suivre en cas de panne ? Peut-on la réparer ? Ou faut-il la changer complètement ? Quid d’un système hybride ? 

Le remplacement complet de votre chaudière fioul par une PAC

Si vous faites face à une panne qui implique un remplacement, il faudra procéder au changement de votre système de chauffage et opter pour une solution fonctionnant avec une autre source d’énergie que le fioul.

Parmi ces solutions, une PAC est un choix très malin car elle présente de nombreux avantages comme nous l’avons expliqué ci-dessus, mais surtout parce qu’elle présente peu d’inconvénients :

  • Le coût d’achat et d’installation représente un budget élevé ;
  • L’unité extérieure peut être bruyante et nécessiter une installation spéciale pour atténuer le bruit ;
  • Son installation peut nécessiter des travaux ;
  • Elle perd beaucoup en performance quand les températures sont très basses.

La PAC en relève de votre chaudière : l'utilisation d'un système hybride

En revanche, si la panne est réparable, vous n’êtes pas tenu de procéder au remplacement immédiat de votre chaudière au fioul. Vous pouvez tout de même installer une PAC, qui viendra en relève de votre chaudière. 

Le fait de coupler votre chaudière avec une pompe à chaleur est idéal si vos besoins sont supérieurs à la puissance de la pompe à chaleur. Cela permet aussi de profiter des avantages des deux modes de chauffage, notamment en cas de température inférieure à 5 degrés, où la PAC va perdre en performance.  

Le fonctionnement de ce système hybride passe par le prélèvement des calories de l'air extérieur par la pompe à chaleur avant de les transmettre au réseau d'eau via une connexion hydraulique. Cela permet d’utiliser une énergie renouvelable tout en profitant des rendements très élevés des chaudières à condensation.

Comment se passe l'installation ? 

Une PAC est composée de deux unités : une à placer à l’extérieur et l’autre à l’intérieur. Les futurs emplacements de ces deux unités doivent être déterminés en amont de l’installation.

Déterminer l'emplacement de la PAC

Le choix des emplacements des deux unités va prendre en compte :

  • La configuration et la surface du logement ;
  • La région et le type de terrain de l’habitation ;
  • Les émetteurs de chaleur déjà en place ;
  • Les branchements électriques et autres liaisons déjà en place ;
  • Les caractéristiques de votre future PAC.

L’unité extérieure doit être positionnée à l’extérieur de l’habitation pour capter l’énergie présente dans l’air ou le sol. Elle va être reliée à une unité intérieure, appelée module hydraulique, via des liaisons frigorifiques.

Cette dernière doit être placée à l’intérieur, dans une pièce bien isolée : le garage, les combles, la cuisine, la buanderie, etc. Demandez son avis à l’installateur quant à la meilleure place pour l’installer. 

Le positionnement et la distance de ces deux unités doivent être décidés par le constructeur. L’installateur saura prendre en compte tous ces éléments pour garantir l’efficacité et la sécurité de votre installation. Leur bon emplacement est aussi primordial quant à la durée de vie de votre PAC.

La mise en place des gaines 

Une fois les unités mises en place le professionnel les reliera grâce à un réseau de gaines. Ces dernières permettront de faire communiquer les deux unités entre elles. 

Le raccordement au circuit de chauffage

Les PAC air / eau ou sol / eau peuvent se greffer au circuit d'eau de chauffage déjà en place. L'installateur procèdera aux différents raccordements pour que la chaleur produite par la PAC se diffuse dans toute la maison. 

Le changement éventuel des émetteurs de chaleur dû à l’installation d’une PAC

L’installation de votre pompe à chaleur pour remplacer votre chaudière actuelle doit prendre en compte vos émetteurs de chaleur actuels, et s’assurer de leur bonne compatibilité. 

Par exemple, si vous possédez des radiateurs électriques, il faudra procéder au remplacement de vos chauffages électriques par des émetteurs adaptés : 

  • Des radiateurs basse température ;
  • Des radiateurs à eau ;
  • Des ventilo-convecteurs ;
  • Un plancher chauffant.

Combien coûte le remplacement de votre chaudière fioul par une pompe à chaleur ?

Pour calculer le coût total, il faut prendre en compte 3 sommes différentes :

  • Son prix d’achat : il se situe généralement entre 5 000 € et 15 000 €. 
  • Son prix d’installation : il est compris entre 1 500 et 4 000 €.
  • Le coût de son entretien : il est compris entre 100 et 300 €.

Le prix d'achat

Le coût d’une pompe à chaleur représente un investissement initial conséquent. Compris entre 5 000 € et 15 000 €, il va dépendre de nombreux facteurs :

  • Le type de modèle, la marque et sa puissance ;
  • La performance du système ;
  • Les besoins du logement en matière de chauffage ;
  • La région et le lieu de l’installation ;
  • Le budget disponible ;
  • D’éventuels travaux pour adapter les émetteurs de chaleur à la PAC.

En outre, l’installation d’une PAC peut nécessiter le remplacement de vos radiateurs actuels par des émetteurs de chaleur adaptés. Néanmoins, le remplacement de votre chaudière fioul par une pompe à chaleur vous permet de bénéficier de certaines aides financières.

Les frais d'installation 

Le montant de la main d'oeuvre oscille entre 1 500 € et 4 000 €. Cela dépend de la politique tarifaire de l'installateur et de la complexité la pose de la PAC. Pensez à vérifier que le devis inclut la dépose de la cuve à fioul et de la chaudière. 

Les frais d'entretien 

Obligatoire, l'entretien de la PAC permet d'en prolonger la durée de vie. En effet, la PAC doit être révisée par un professionnel :

  • Tous les ans pour les PAC air/eau dont la quantité du fluide frigorigène est supérieure à 2 kg ;
  • Tous les 2 ans pour toutes les PAC dont la puissance est comprise entre 4 et 70 kWh ;
  • Tous les 5 ans pour toutes les PAC dont la puissance est supérieure à 70 kWh.

Il faudra compter environ 100 € à 300 € par visite. 

À quelles aides le remplacement de votre chaudière fioul par une pompe à chaleur est-il éligible ?

En optant pour une PAC pour remplacer votre chaudière fioul, vous pouvez bénéficier de primes à la conversation et autres aides financières mises en place par l’État et certains opérateurs privés du monde de l’énergie. Ces aides ont été définies pour inciter les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Parmi ces aides, vous serez éligible à :   

test-banniere

Votre prime énergie en toute sérénité

✅ Estimation simple et rapide de votre prime énergie
✅ Analyse gratuite de vos devis
✅ Protection juridique gratuite incluse pour 1 an

Je calcule ma prime

En résumé : 

  • Une PAC est un système de chauffage écologique, performant et qui permet de faire des économies sur votre facture de chauffage 
  • Elle peut remplacer entièrement ou venir coupler votre chaudière fioul
  • Les chaudières fioul sont amenées à disparaitre totalement 
  • Vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières pour l’installation de votre PAC
Image
question-prime-energie

Questions fréquentes

Pourquoi le fioul a-t-il été interdit en France ?

Dans sa volonté d’accélérer la transition énergétique, le gouvernement avait décidé qu’à partir du 1er janvier 2022, il serait interdit d’installer des chaudières au fioul dans des logements neufs. Cette interdiction vaut également pour les logements anciens équipés d’une chaudière au fioul irréparable, et qui doit donc être changée.  

En revanche, si une chaudière au fioul tombe en panne mais peut être réparée, il n’est pas obligatoire, pour le moment, de la remplacer. 

Toujours dans sa lancée d’accélération de la transition énergétique, le gouvernement a également interdit l’utilisation du gaz pour se chauffer.

Cette interdiction de chauffage au gaz concerne les logements individuels neufs depuis le 1er janvier 2022. Cette interdiction va également s’étendre aux logements neufs en résidence collective, à partir de 2024.

Quel que soit le modèle, il faut dépoussiérer et nettoyer régulièrement la borne extérieure, ainsi que les bouches d’insufflation intérieures. Non seulement vous assurez la qualité et la bonne circulation de votre air intérieur, mais aussi la longévité de votre appareil.  

Pour une pompe à chaleur géothermique, il faudra en plus surveiller régulièrement la pression du module hydraulique, mais aussi procéder au changement du fluide caloporteur tous les 5 ans.

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Promee. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.

Avez-vous trouvé votre réponse ?